Souvent considérée comme la régle de composition la plus classique, la règle des tiers veut que les points forts d'une image se situent aux intersections des lignes imaginaires qui la divisent par tiers. Un tel principe de composition donne non seulement l'occasion d'équilibrer l'image et d'en améliorer l'aspect esthétique, mais aussi d'en renforcer la dimension narrative. Les points forts déterminés par la règle des tiers contribuent en effet à guider le regard du spectateur et à induire ainsi un sens de lecture.

  • Photographie de paysage

La règle des tiers consiste à donner une certaine dynamique à l'image en faisant correspondre la ligne d'horizon avec le tiers inférieur ou supérieur de l'image — en fonction de l'importance que l'on souhaite donner au ciel ou au sol — plutôt qu'à sa moitié.

  • Portrait

La règle des tiers est également l'un des principes cruciaux de la pratique du portrait. Alors que la plupart des photographes débutants ont tendance à centrer le sujet, il est souvent très intéressant de faire correspondre le ou les point(s) d'accroche du regard avec les éléments de l'image dictés par la règle des tiers. Le fait de décaler le sujet à l'intérieur d'une composition permet de plus de laisser "de l'air" là où se porte son regard et de dynamiser ainsi la composition.

  • Sur votre appareil

La plupart des appareils photo numériques et des smartphones proposent aujourd'hui d'afficher un quadrillage "d'aide à la composition", afin de visualiser les lignes de force (dont celles des tiers) sur leur écran arrière ou par le biais d'un viseur électronique. En plus d'aider à déterminer les points forts de l'image, il est possible de se servir de tels repères pour maintenir votre appareil photo droit, équilibrer lignes de fuites et perspectives et ainsi soigner le cadrage. Si vous utilisez un appareil à visée optique et ne disposez pas de tels repères, sachez que la règle des tiers devient vite intuitive : très peu d'exercices vous seront nécessaires avant de pouvoir la déterminer par vous-même.

  • La creativité avant tout

Comme de nombreuses règles, la règle des tiers peut — et doit — parfois être transgressée : il est bon de la maîtriser et de pouvoir la dépasser si besoin. En effet, certains sujets ne s'y prêtent pas, et il faut en outre garder à l'esprit que les différents principes de composition s'excluent parfois les uns les autres. Centrer le sujet et utiliser la symétrie peut être considéré comme monotone, mais certaines scènes peuvent être admirablement servies par ce type de cadrage.

A vous de jouer à present!