Vous souhaitez vous mettre au montage, mais ne savez pas par où commencer ? Voici quelques tips et principes de bases pour se lancer !

1 - Trouvez un logiciel qui correspond à vos besoins

Gratuit ou payant, amateur ou pro, l'important est d'être à l'aise avec son outil de travail. Trouvez un logiciel qui vous plait et sur lequel vous êtes à l'aise.
 

2 - Pensez au montage en amont

Avant de prendre votre caméra et d'aller filmer à tout va, réfléchissez à l'aspect de votre film. Si vous avez écrit un scénario, songez à le découper en plans très précis. Jouez le film dans votre tête, imaginez chaque action et visualisez les raccords. Vous éviterez ainsi des erreurs communes, par exemple le non respect de la fameuse loi des 180°.
 

3 - Faites une sélection de vos rushes et assemblez un "ours"

Une fois que vous avez vos rushes, il va falloir les sélectionner. Cette phase est celle du dérushage, elle vous permettra de choisir les meilleurs prises et de classer tous vos clips. Une bonne organisation = plus grande efficacité !

On arrive ensuite au montage à proprement dit. Commencez par créer un "ours". Dans le jargon du montage, un "ours" est l'assemblage bout à bout de vos rushes sur votre timeline. Il s'agit d'avoir une vision d'ensemble de votre projet, avant d'aller dans le détail.
 

4 - Travaillez les raccords

Un bon montage est un montage qui ne se remarque pas. Les plans se succèdent avec fluidité, et le spectateur est emporté par le film, inconscient des raccords. C'est ça la magie du montage. Privilégiez les coupes qui améliorent la continuité.
  

5 - N'oubliez pas le son !

La postproduction sonore est souvent ignorée, alors qu'elle participe à 50% à la réussite d'un film. Le son est absolument primordial, trop de gens l'oublient ! 

Utilisez un bon casque audio pour travailler le son, plutôt que le haut parleur intégré de votre ordinateur, vous pourrez ainsi entendre vos pistes audios en toute clarté. Pour adoucir les coupes brutales à la fin d'un clip audio, usez de fondus. N'hésitez pas à ajouter des bruitages et sons d'ambiance pour enrichir l'espace sonore.
 

6 - Prenez du recul et faites appel à un avis extérieur

A force de travailler parfois plusieurs heures de suite sur le même projet, on finit par perdre toute capacité de jugement. C'est le signe qu'il faut prendre un peu de recul sur son travail. Faites une pause, changez vous les idées, il est essentiel d'oublier ses images, pour pouvoir les découvrir plus tard avec un oeil neuf.

N'hésitez pas à montrer votre travail à quelques amis ou personnes que vous jugerez aptes à vous conseiller. Rien de tels que des critiques constructives pour s'améliorer !