À ceux qui ont un message à faire passer au plus grand nombre, sachez que l’un des outils indispensable pour faire du bruit est le communiqué de presse. Je vous invite à utiliser votre plume pour transmettre et parler de ce qui vous tient à cœur.  

Chaque jour, les journalistes reçoivent une quantité astronomique de communiqués sur de multiples sujets. Voici donc quelques conseils qui vous permettront d'attirer leur attention afin de sortir du lot.

1. A savoir avant de commencer

  • Le journaliste publie soit pour son audimat, soit par conviction (de plus en plus rare) : son rôle n’est pas de vous faire de la publicité.
  • Il ne prend pas partie dans ses publications, les informations qu’il divulgue doivent être impartiales.
  • Le délai de publication peut être long (jusqu’à 3 mois pour des magazines mensuels par exemple) : n’oubliez pas de vous y prendre en avance !

2 . La forme de votre communiqué.  

  • Le communiqué doit être structuré : titrez, sous-titrez et mettez en avant les mots et messages clés. Le titre et la phrase d’accroche que l’on appelle le « chapeau » dans le jargon feront 50% du travail.
  • Le communiqué doit être agréable à lire : aérez votre mise en page, soyez concis, hiérarchisez le contenu et faites ressortir les mots clés. Une page, c’est parfait. Vous pouvez aller jusqu’à deux pages s’il est alimenté de photos et si les informations sont percutantes. 

  • Le communiqué doit être original : restez simple mais soyez créatif au niveau de la formulation et éventuellement dans la mise en page. Mettez vous à la place des journalistes qui reçoivent des dizaines de communiqués par jour.

N’oubliez pas de préciser qu’il s’agit d’un communiqué de presse. Cette information permet de qualifier votre message comme étant à  destination des medias. 

3. Le fond de votre communiqué

  • Le communiqué doit être daté : quand nous parlons médias, nous parlons informations et l’une des données les plus importante est la date. Sans celle-ci, le journaliste n’y verra pas l’actualité et ne pourra pas identifier votre message dans le temps.

  • Un seul angle de comunication : pour être efficace, un communiqué doit annoncer une seule information principale. Dès lors où l’on ajoute une donnée complémentaire, le message principal peut devenir confus.
    Sachez que tout journaliste à besoin d’un angle, une idée mise en lumière qui va être le point central de son approche et qui sera argumenté. Si votre produit est très bon marché, axez le commnuniqué sur le prix. Si vous souhaitez promouvoir un évènement, insistez sur le contenu de cet évènement plutôt que son prix.

  • Une présentation complète : le communiqué doit répondre aux fameux 5W (Why – Who – When – What – Where). De manière plus détaillée, il doit donc répondre aux questions suivantes : Qui, Quoi, Où, Comment, Pourquoi, A quel prix, Qui contacter.

  • Des informations précises : soyez précis car les journalistes ont besoin de preuves et de faits véritables pouvant être vérifiés. Sourcez vos informations !
    Pour rendre votre message plus concret, je vous invite à citer une personne clé en rapport avec l’information que vous voulez transmettre (le fondateur du projet, l’un des responsables, etc.).

En résumé :

Soignez votre mise en page ainsi que le titre et la phrase d’accroche.
Mettez en avant un message clé, proposez un angle et soyez précis.
N’oubliez pas la date, la mention “communiqué de presse” et vos contacts. 

A vous de jouer !